Comptes rendus des expositions

Reportages illustrés sur les dernières expositions

Notre association n’était pas allée à Mâcon depuis 2004. Michel de Crombrugghe, qui avait découvert notre action l’an passé, à l’exposition de Bourg en Bresse, a pris l’initiative de tenter d’en monter une nouvelle. Aidé par Violette Boucheras, il a réussi à obtenir, de la Mairie, le prêt d’une salle superbe et bien située. Puis il a constitué une équipe locale d’une quarantaine de bénévoles, qui découvrait l’Inde et l’Atelier, à cette occasion.
Ils se lancèrent alors dans la préparation de l’exposition : impression de tracts et d’affiches, diffusion de ces dernières dans tous les villages des environs, envoi de nombreux courriers et e-mails, distribution de milliers de flyers, prise de contact avec des journalistes, qui ont fait plusieurs articles pour annoncer l’exposition,...

L’exposition de l’HAŸ les ROSES fut initiée grâce à un ami, Jacques Bardes, un ancien collègue de travail ayant acheté jadis plusieurs toiles (je n’en savais rien !). Habitant de cette ville de la banlieue sud de Paris il est proche de la nouvelle équipe municipale dont il en avait fait venir plusieurs élus à la très belle et très réussie exposition de Bourg la Reine en avril 2015. Souvenez-vous c’est là que nous apprenions l’inattendue disparition de Marie-Rose Carlié, dernière des quatre créateurs de l’histoire de notre association. Très motivés par cette visite ce fut immédiatement la promesse de programmer une exposition à l’HAŸ les ROSES.

C’était la troisième exposition dans la même salle, la première ayant eu lieu il y a 30 ans. Catherine Gilbert et Violette Boucheras, en ont pris l’initiative et ont réuni une équipe enthousiaste.

Le lieu est superbe. L’installation de la présentation des toiles brodées a été effectuée le jeudi 26 avec dynamisme et bonne humeur.

L'exposition se déroulait dans une grande salle dépendant de l'église Don Bosco, aimablement mise à disposition de l'association par le curé de la paroisse. L'exposition était organisée par Paulette Nevoux, vice-présidente de l'association, aidée par Liliane Casas, fille de Mme Durieux, créatrice de notre action.

Paulette et Liliane avaient réuni une solide équipe de bénévoles venus de la région mais aussi de toute la France. L'exposition fut inaugurée par Mme Fanny Dombre-Coste, députée de l’Hérault. L'événement fut aussi marqué par la performance  remarquable d'une danseuse indienne d'Odissi : Flora Devi qui a littéralement subjugué le public (voir son site ici).

La municipalité d’Yerres nous a fait profiter gracieusement de la salle André Malraux en plein centre ville, à deux ou trois cents mètres du célèbre domaine Caillebotte avec sa délicieuse « orangerie » où nous pensions exposer au début. Mais cette dernière s’avérait trop petite pour notre exposition.

Bien que pas vraiment spacieuse la salle André Malraux avec sa galerie entourant le niveau rez-de-chaussée nous permit tout de même d’exposer 176 toiles de la seconde collection, la première étant en vallée du Rhône pour Valence !

Eglise Saint-Pierre
L'Eglise Saint-Pierre

Touques est un beau village à quelques minutes de Deauville et Trouville.
L'exposition se tenait dans l'église Saint-Pierre, très belle église Romane du 11ème siècle. (Photo ci-contre). De nombreux bénévoles de l'association  "Deauville-Accueil", emmenés par Christine, et d'autres, amis de la région, ont participé à la réussite de cette exposition.

Simultanément à l'exposition de Laon se tenait l'exposition de Bourg-la-Reine. C’est Bénédicte Simonin, son mari Pascal, deux de leurs enfants et tout un groupe de bénévoles de Bourg-la-Reine et des alentours qui ont assuré cette très belle et aussi très réussie exposition.

C’est dans une  ambiance joyeuse que le montage a démarré. L’équipe de montage orchestrée par Patrick Plets, président de « Laon Acueille » était d’une grande efficacité. Les grilles très légères prêtées par l’association « Les Artistes Laonnois » ainsi que le matériel électrique loué au Conseil Général, nous convenaient très bien. Le reste de l’équipe, majoritairement composée des membres de « Laon Accueille » dirigée admirablement par Arlette Leclercq, soutenue par Marie-Agnès Dekeyser, repassait, rangeait, accrochait… La belle « Salle Gothique » mise à disposition gracieusement par la mairie, rehaussait la beauté de l’exposition.

Dominique et la gagnante de la tombola

À Saint-Maur on se retrouvait en milieu connu, puisque c’était une seconde exposition dans cette grande ville de Région Parisienne. La première datait tout de même de 1994.

C’est notre chère vice-présidente qui l’a prise à bras le corps. Elle a réussi, en deux mois seulement, à mobiliser une remarquable équipe de bénévoles qui a su tracter, afficher « à tout va » dans la ville et les environs avec l’obtention d’un sponsoring substantiel pour limiter les dépenses en tracts, affiches et autres frais.

La Vendée accueillait notre première exposition de l’année dans cette si jolie ville de bord de l’Océan.

Sur l’initiative de Marie-Françoise et Didier BRISAC ainsi que Jean-Michel BONNIN, responsable de la belle exposition de Challans, c’est l’association « le club de l’amitié » qui en a pris la responsabilité et l’organisation.