L'Atelier au fil des mois n° 55  -  décembre 2016 est paru.

vignette 55

Au sommaire de ce numéro :

- l'éditorial du président
- La journée de la femme
- La Cour Royale III est sortie
- Elles ont conquis Moncoutant...
- Civilisation, culture et modes de vie en Inde
- Les expositions fin 2016
- Hommage à Bernard Houpin

>> Télécharger le Bulletin n° 55


L'exposition de Mâcon.

vignette2L'Atelier était de retour à Mâcon du 25 au 28 novembre pour une belle exposition dans un lieu superbe.
Découvrez le compte rendu illustré de cette expo.

>> Voir l'article sur l'exposition de Mâcon


 Le rapport moral de Pierre Lemaître lors de l'AG 2016.

AG FC2 2 r

Retrouvez dans son intégralité le rapport moral présenté par le président Pierre Lemaître lors de l'Assemblée générale 2016

 

>> Rapport moral de Pierre LEMAÎTRE


Retour sur l'assemblée générale du 21 mai 2016.

Fichier 005Une assemblée générale marquée par la présence exceptionnelle de deux membres du comité Directeur Indien : Nalini Gérard, vice-présidente et Elisabeth Joseph qui a récemment rejoint ce comité. 

>> Lire le récit de l’assemblée générale du 28 mai 2016


La venue de deux brodeuses, un événement exceptionnel !

IMGP7943Pour la première fois, deux brodeuses de l'Atelier vont participer à une exposition : celle de Montcoutant, les 12 et 13 novembre 2016.

Il s'agit de Mouniammalle RAVINDRAN et Dhanalakshmi COMPANA

François Casimir, dans un document émouvant nous conte cette belle aventure à venir.

pdf Voir le récit de François Casimir


Le 8 mars l'Atelier fêtait la journé de la femme...

journee femmeLe Comité Indien avait décidé de fêter la journée de la femme en organisant une sortie découverte avec l'ensemble du personnel de l'Atelier.

Retrouvez le récit illustré de cette journé mémorable, écrit par M. Shantidas, secrétaire du Comité Indien, et traduit de l'anglais par François Casimir.

pdfLa journée de la femme à l'Atelier


 Le nouveau Comité Directeur de l'association Indienne.

Le CDDepuis août dernier le comité directeur de l'association qui dirige l'atelier de Pondichéry a été largement renouvelé.
Sous la responsabilité de Marie-Louise la présidente, c’est Nalini la vice-présidente qui nous le détaille avec un aperçu des principales actions menées récemment.

>> Lire l'article : Le nouveau comité Directeur de Pondichéry


Retour sur l'exposition de L'HAŸ-les-ROSES

E DSC091521 r

Encore une fois une belle exposition au résultat bien encourageant. Découvrez le compte rendu de cette expo, agrémenté de plusieurs photos et d'une belle vidéo

>> Voir l'article de l’exposition de l’HAŸ-les-ROSES

Nous vous le promettions, voici le nouveau Comité Directeur de Pondicherry.

Sous la responsabilité de Marie-Louise la présidente, c’est Nalini la vice-présidente qui nous le détaille avec un aperçu des principales actions menées récemment :

Après son renouvellement de l’été dernier, notre Comité Directeur s’était réduit à cinq membres :

Présidente : Mme. Marie Louise MADAVADASSE, professeur d’Anglais au Lycée Français Marie Louise
Trésorier : M Alfred GNANOU, directeur des services vétérinaires, à la retraite. Gnanou
Vice-Présidente : Nalini GÉRARD , professeur d’Anglais au Lycée Français Nalini

Secrétaire : M SHANTIDASS , directeur de Collège, à la retraite.

Shantidass
Membre : Dr. BALASSOUBRAMANIEN, directeur de CERTH India. DrBala

 

 

Nous avons eu la joie d’accueillir trois nouveaux membres en tant que Conseillers.

C’est avec plaisir que nous vous les présentons :

 

Dr. Michel XAVIER, médecin généraliste.

Médecin au gouvernement de Pondichéry, il est en partie détaché à l’Hôpital du CERTH India, créé par le Dr .BALASSOUBRAMANIEN .

Le Dr XAVIER va mettre en place gratuitement une meilleure protection sanitaire des brodeuses : carnet de santé, mammographie, contrôle régulier de la vue, etc...

DrXAVIER

Élizabeth JOSEPH, remplaçante au Lycée Français.

Originaire de Karikal, ancien comptoir célèbre au sud de Pondicherry, elle est professeur des écoles de l’éducation nationale française. Depuis peu en poste à Pondichéry, elle se rend régulièrement à l’Atelier avec Nalini et veille à la bonne marche du travail. Elles s’intéressent beaucoup à l’aspect social des brodeuses et restent attentives aux problèmes qu’elles pourraient rencontrer.

Elizabeth

Nicolas DELEAU, professeur de français au Lycée Français.

Ses beaux-parents, qui vivent près d’Aix-en-Provence, connaissent bien notre action et ont participé aux dernières expositions de Lourmarin et d’Avignon. Très artiste, Nicolas va aider les dessinateurs de l’atelier à la création de nouveaux modèles dans un style un peu plus occidental.

Nicolas

 

Cette équipe dynamique va se donner à fond pour l’amélioration de la vie des brodeuses et le maintien de la qualité du travail. Tous les membres sont motivés pour faire de leur mieux afin de continuer cette œuvre magnifique dans le même esprit que celui des fondateurs, Mme Nicole DURIEUX et Mme Marie-Rose CARLIÉ.

Voici quelques récentes décisions prises par ce Comité :

- Repousser l’âge limite du recrutement des brodeuses.

- La période d’essai est ramenée à trois mois au lieu des six.

- Travaux de réfection de la crèche et sa réorganisation pour un meilleur accueil des enfants.

- Travaux d’entretien du bâtiment pour une meilleure sécurité.

- Réorganisation de la grille des salaires.

Marie Louise, la présidente, et Nalini, la vice-présidente, se chargent du bureau de recrutement qui se tient tous les premiers mercredis de chaque mois. Depuis le mois de septembre, nous avons recruté près 15 stagiaires.

Monsieur Alfred GNANOU, notre Trésorier et notre Secrétaire Monsieur Marie Robert SHANTIDASS prennent en charge tout ce qui concerne les finances et l’administration.

Ces quatre personnes travaillent en étroite collaboration et en bonne harmonie avec les responsables de l’association française.

Le Dr. Balasubramanian continue ses visites médicales quotidiennes.

Nalini GÉRARD

Notre assemblée générale annuelle s’est tenue comme à l’accoutumée dans une salle de la paroisse Saint-Antoine, face au bureau de l’association.

Une assemblée générale marquée par la présence exceptionnelle de deux membres du comité Directeur Indien : Nalini Gérard, vice-présidente et Elisabeth Joseph qui a récemment rejoint ce comité.

Fichier 003Nalini GERARD et Elisabeth Joseph

Pierre Lemaître, dans son Rapport moral, a évoqué le profond remaniement du comité Indien intervenu cet été, marqué par l’arrivée d’une nouvelle génération, gage d’une confiance et d’une coopération accrue entre nos deux associations.

Pierre a annoncé également le départ à la retraite de François, notre Directeur prévu en 2017, un départ qu’il faut préparer dès maintenant, sachant le travail colossal de François au sein de notre association.

Enfin Pierre a insisté sur la nécessité de multiplier le nombre d’expositions à venir .

Nalini Gérard prit alors la parole pour une intervention très émouvante au cours de laquelle elle a remercié chaleureusement l’association française pour son action et l’a assurée de sa volonté de la faire perdurer. Elle fut longuement et chaleureusement applaudie.

Fichier 002

Karol Rosenski, notre trésorier, montra, dans son rapport, une situation financière saine, il ne put pour autant cacher son émotion à l’évocation du legs important de Marie-Rose Carlié à l’association.

François Casimir évoque ensuite les dernières expositions et fait part des expositions futures : quelques dates arrêtées et beaucoup de projets qu’il espère bien concrétiser avec l’aide de tous.

Il est temps de passer aux votes, le quorum est largement atteint. Catherine Girault qui a fait acte de candidature pour rejoindre le Conseil d’administration est brillamment élue ainsi que les membres du conseil dont le mandat venait à expiration et qui ont souhaité se représenter.

 

La réunion se poursuit par la projection d’un reportage photo et vidéo que JEF, notre secrétaire a réalisé lors de son voyage à l’atelier en compagnie de Karol. Beaucoup d’émotion à la vue des brodeuses applaudissant à tout rompre les discours de Karol et de Marie-Louise, la présidente du Comité Directeur de l’atelier.

Fichier 004

 

Enfin François nous présente un aperçu du nouveau diaporama sur l’Inde qu’il a réalisé afin de sensibiliser les bénévoles lors des réunions de préparation des expositions. De magnifiques images de l’Inde mêlées à celles des toiles..

Une assemblée générale de l’Atelier au Fils d’Indra ne saurait se clore sans le traditionnel dîner Indien. Antoinette, l’épouse de François et leurs enfants ont été d’une grande efficacité pour distribuer ce délicieux repas à une assistance nombreuse.

 

 


Encore une belle assemblée générale, emplie d’émotion, qui sera marquée cette année par la présence de représentantes du Comité indien. Une présence qu’on espère voir se renouveler les années à venir.

 

Olivier Lemaire

 

 

AG FC2 1
Le discours du président
AG FC2 3
Le traditionnel dîner indien

AG FC2 2

Chers amis...

Avant tout, je voudrais dire merci à tous ceux qui sont présents,... particulièrement à celles et ceux qui ont fait l’effort de venir de loin pour cette Assemblée Générale. Merci aussi, plus généralement, à tous ceux qui nous soutiennent, notamment à celles et ceux qui contribuent à la mise en place et à la réussite de nos expositions. Merci surtout à nos nouveaux adhérents, car nous avons bien besoin que nos équipes de bénévoles se renouvellent, pour que notre action perdure.

Notre dernière A.G., de mai 2015, se situait en fin d’un premier semestre où nous avions déjà réalisé 5 expositions, dont deux (Saint Maur et Bourg la Reine) avaient été de très grands succès... et elle suivait aussi de peu le départ de Marie-Rose, qui a été un choc pour nous tous.

Depuis, notre année a été marquée par d’importants évènements :

Tout d’abord ce fut l’organisation de 9 expositions durant l’été et l’automne 2015 (Touques, Avignon, Yerres, Valence, Lourmarin, Vendôme, Montpellier, Bourg en Bresse et Saumur). Que leurs responsables et les équipes de bénévoles qui les ont entourés soient remerciés,... ainsi que François Casimir, qui devait tenir un rythme prodigieux de deux expositions par mois.

Parallèlement, c’est le tournant pris, à la fin de l’été 2015, par l’équipe bénévole qui dirige l’Atelier de Pondichéry, qui nous a mobilisés.
Il y a un moment que nous ressentions des divergences entre des membres du Comité Directeur de l’Atelier.
Nous avions aussi découvert, peu à peu, que la gestion n’était pas totalement transparente, puisque des décisions étaient prises sans nous consulter, ou même nous informer : diminution du nombre des brodeuses, accumulation sur place d’économies en réserve correspondant à un an et demi des frais de fonctionnement, augmentation des rémunérations des brodeuses avec attributions de multiples primes, renouvellement très lent des modèles de toiles fournis par l’Atelier, etc.
Nous avons alors décidé que François irait deux mois à Pondichéry pour mieux comprendre cette situation. Je l’ai rejoint une dizaine de jours afin d’exiger de nos partenaires un retour à la coopération entre nous, avec des décisions concertées, dans l’esprit de l’action initiée par Nicole Durieux et Marie-Rose Carlier, vite relayées initialement par Marie-Victor Gérard. Notre insistance suscita des échanges parfois tendus. Nous apprîmes alors les démissions des deux jeunes dessinatrices, qui n’avait encore rien produit de significatif, puis de plusieurs des membres les plus âgés du Comité Directeur de l’Atelier, dont le Directeur, Monsieur Emmanuel Gérard et le Docteur Sivassoupramanian, le Président.

Dès septembre les membres du Comité Directeur non démissionnaires se sont courageusement engagés et réorganisés pour assurer toutes les missions nécessaires à la poursuite de notre action. Puis ils ont recherchés de nouveaux membres bénévoles, pour compléter leur structure.

Ainsi, durant cette période, nous eûmes la chance que M. Gnanou, le trésorier, rende visite à notre Conseil d’Administration du 28 septembre, mais aussi que Yves Louage put se rende sur place pour aider la nouvelle équipe à stabiliser sa reprise. Enfin, en janvier, notre trésorier, Karol Rozinski et notre secrétaire, Jean-Emile Francillon, allèrent à Pondichéry pour manifester notre confiance dans la nouvelle équipe et l‘épauler, pour assurer les brodeuses de notre soutien et de notre volonté de poursuivre et pour étudier les ajustements à conduire dans nos modes de coopération.
Plusieurs évolutions ont été, depuis, menées à bien :

  • Reprise des recrutements par l’Atelier jusqu’à une vingtaine de brodeuses, choisies en fonction de leurs conditions sociales, plus que de leurs âges, sous la supervision de la nouvelle Présidente, Marie-Louise Madevadasse et de la nouvelle Vice-Présidente, Nalini Gérard, qui veille aussi, attentivement, à la préservation de la qualité des broderies.

  • Prise en charge de la gestion et de l’administration quotidienne de l’Atelier par Monsieur Shantidas.

  • Augmentation (de 20 roupies par jour) des salaires des brodeuses, qui n’étaient pas très attractifs, avec une intégration de diverses primes ponctuelles, ce qui augmente certes les charges sociales à supporter, mais qui accroit aussi, en conséquence, la rétribution des retraitées, qui restait très modeste.

  • Transparence de nos informations mutuelles sur nos comptes, entre nos deux associations.

  • Instauration de dialogues fréquents entre les membres du Comité Directeur de Pondichéry et les brodeuses, avec une prise en considération de leurs éventuelles difficultés sociales, à laquelle contribue activement Madame Elisabeth Joseph, nouvelle membre du Comité Directeur.

  • Lancement d’actions sanitaires thématiques, sous l’impulsion du Docteur Michel Xavier, autre nouveau membre du Comité Directeur. La première portait sur un diagnostic ophtalmologique et l’attribution de lunettes, en cas de besoin.

  • Reprise d’une collaboration avec Raja, dessinateur auquel nous devons certaines de nos plus belles toiles, pour le renouvellement de la collection. François doit aller en juillet et août prochains à Pondichéry, pour l’appuyer dans ces créations et finaliser la mise au point de la nouvelle « Cour royale ».

Nous ne pouvons que nous réjouir de ce nouvel élan sur lequel, la Vice-Présidente de Pondichéry, Nalini Gérard, qui nous fait l’honneur d’être présente, pourra vous éclairer.
Surtout que ce renouveau repose sur une situation financière actuellement solide :

  • En Inde, l’Atelier a un budget de plus d’un an en réserve, qui est placé, les intérêts devant permettre d‘absorber, dans une large mesure, les augmentations de salaire qui ont été accordées.

  • En France, nos réserves, étoffées par les bons résultats générés par les 14 expositions de 2015, permettent, au besoin, de tenir 6 mois... et un leg de Marie-Rose en double le montant. Notre trésorier va vous présenter, dans quelques instants, le détail de cette situation financière.

Pourtant, comme toujours, nous avons encore des défis importants à surmonter dans les prochaines années et il ne faut pas que nous nous endormions :

  • Tout d’abord, nous devons impérativement relancer rapidement de nouveaux projets d’expositions. En effet, au premier semestre 2016 nous n’en aurons fait qu’une, à l’Haÿ les Roses. Même se fut un bon succès, c’est insuffisant. Nous en avons plusieurs planifiées pour la fin de l’année (Sables d’Olonne, Paris 1er, Gaillard, Nimes, Moncoutant, Macon,...), même si toutes ne sont pas certaines. D’autres sont en préparation ou prévues pour 2017 (Amiens, Arles, Chamalières, Harfleur, Pont-à-Mousson, Rouen, Saint Raphael,...). D’autres sont envisagées (Biarritz, Besançon, Gif et Bures sur Yvette, Marseille, Montauban, Toulouse,...). Encore faut-il que nous réussissions à concrétiser ces projets... ou d’autres.

  • Simultanément, l’Atelier doit augmenter le nombre et la valeur des toiles qu’il nous envoie, dont la vente ne suffit plus à générer un chiffre d’affaires correspondant aux salaires des brodeuses. Ainsi, l’an passé, pour faire face aux ventes que les 14 expositions ont provoquées, nous avons fourni 500 toiles du stock, en plus des envois de Pondichéry.

  • En parallèle, le Comité Directeur de Pondichéry doit être aidé à reconstruire un encadrement qui soit à même d’assumer durablement une action à la fois économiquement viable... et conforme à l’esprit qui a fondé le lancement et le développement de notre mouvement.

  • Nous devons, nous aussi, prévoir le renouvellement de nos équipes dirigeantes. J’avais, personnellement, dit, il y a 3 ans, que j’acceptais la présidence pour 3 ans. Je suis prêt à céder la place,... mais aussi, si c’est nécessaire, à continuer un peu à remplir les fonctions que vous m’avez confiées... Surtout que nous savons aussi que François souhaite prendre sa retraite à l’automne 2017. Nous devrons tous deux être remplacés. Compte tenu du talent unique de François, de son formidable engagement et de tout ce qu’il a fait pour notre association, nous sommes conscients que son départ va nous contraindre à nous réinventer. Mais nul n’est irremplaçable, même si ce n’est jamais facile de trouver des volontaires pour les responsabilités, dans les associations de bénévoles... et si l’on doit admettre que ceux qui prennent le relai n’assument pas leurs rôles de la même manière que leurs prédécesseurs. Nous y réfléchissons, mais rien n’est encore arrêté et toutes vos suggestions et propositions sont les bienvenues.

L’Atelier ne sera pas éternel, mais les brodeuses ont encore aujourd’hui besoin de nous. La misère perdure en Inde et la poursuite de notre action restera utile encore pendant assez longtemps. Et nous avons, financièrement, les moyens de tenir encore des années.

Nous avons le devoir de prolonger cette extraordinaire combinaison entre la perpétuation d’un art de broderie superbe et unique qui fait l’admiration de tous,... la promotion d’une culture indienne qui est fascinante... et la contribution à une œuvre sociale d’une utilité flagrante.

C’est cette combinaison qui a fait notre réussite depuis 46 ans.
Il ne tient qu’à nous de faire en sorte que cela dure.

 

Pierre Lemaître

Chers Mesdames et Messieurs,


Nous-avons été tous secoués par l’événement qui a eu lieu durant le weekend.

Nous sommes très surpris de voir qu’un tel événement s’est déroulé en France qui est considéré comme un pays où règne la paix et où les gens sont très affectueux et remplis de tendresse.

Nous nous réunissons aujourd’hui dans notre Atelier et nous allons prier pour toutes les familles qui ont été touchées par cet événement.

Nous souhaitons que tout le monde reprenne un quotidien normal et retrouve la paix et le calme dans leur esprit.

Toutes les brodeuses, ainsi que les membres de l’atelier, se joignent à nous pour exprimer leurs sincères condoléances et nous restons en ce moment avec vous unis par la pensée.

Avec notre profond regret.

Les membres du Comité Directeur de l'Atelier